Articles

Pain, pain, pain, pain !

Image
L'aventure continue ...
Après un lundi de rêve, me voilà en ce mardi après-midi près à savourer sûrement ma dernière journée de pêche, mon épouse étant en congé du mercredi de cette semaine à celui de suivante ...
J'ai quelques travaux en cours depuis plusieurs années et elle compte bien maintenir la pression pour les faire avancer ...
Mais revenons à cette dernière sortie avant le "goulag", j'arrive sur le même poste que la veille et je constate que quelqu'un vient encore de jeter d’innombrables baguettes de pain sur le secteur, c'est quand même incroyable, soit ce boulanger est vraiment mauvais, soit il y en a plusieurs !!!
Je suis presque déçu, car je vais être tenté de rester sur le secteur pour reproduire la pêche de la veille, la facilité reste une valeur sûre de l'humain ...
Je reprends donc méticuleusement la même approche qu'hier, je recueille du pain que je lance en amont et l'écrasant et le résultat ne se fait pas attendre longtemps…

Le bon pain du lundi !

Image
Les cyprins l'adorent ...

Une petite ballade par ce bel après-midi ensoleillé direction les zones à cygnes et canards, mais ces derniers semblent bien occupés à courir les femelles avec ce temps printanier ... À peine sur le poste que je constate qu'un boulanger (sûrement) du coin qui, soit dit en passant ne doit pas être très bon vu la quantité de pain qu'il balance à l'eau chaque semaine, il est vrai que les poissons et les cygnes sont moins exigeants ...
Comme je l'ai déjà expliqué dans les "posts" précédent, la quantité jetée est impressionnante, en plus, les baguettes sont jetées comme tel à l'eau et dérivent au fil du courant. Certes, les cygnes, canards et poissons en consomment, mais le soir venu, je pense que cette nourriture intéresse également bien d'autres espèces comme les rats par exemple ...
Mais ne boudons pas notre plaisir, aujourd'hui, je compte bien profiter de ce pain qui attire en général les hotus et autres chevesnes, gardo…

Après deux "casses" !

Image
Enfin quelques poissons ...

Dans mes précédents "post", j'ai écrit plusieurs fois probablement que certains jours, le poisson qui nous casse ou celui qui se décroche est parfois celui qu'il ne fallait pas manquer ...
Après avoir évité le mercredi 13 février, superstitieux comme je le suis, en remplaçant cette journée par une ballade à chalons en champagne chez Europêche ou j'en ais profité pour acquérir un étau flambant neuf pour remplacer celui que j'avais depuis plus de 30 ans afin de me consacrer un peu plus au montage de mouches artificielles, une vieille passion qui n'a jamais quitté ma tête ...
J'ai repris mes activités de pêche tranquillement le 14, mais entre temps, l'eau s'était teintée considérablement et pour la pêche des "chubs", ce n'est pas ce qui se fait de mieux. L'après-midi du 14 s'est donc soldé par un seul poisson touché, mais un très "gros" que je n'ai jamais pu voir et qui a cassé ma li…

Tant qu'il y aura des gros "sacs" !

Image
Je serais là ...
Le mois de février avance doucement, les sorties de pêche sont très courtes et pas toujours fructueuses. Parfois, je ne touche qu'un seul poisson et lorsqu'il se décroche avant la mise à l'épuisette, je pense toujours que c'était peut-être le seul de cette sortie ...
Bref, on ne touche pas beaucoup de poissons, sauf peut-être si on a la chance d'arriver sur un "spot" ou des passants viennent de nourrir abondamment avec du pain, les canards et cygnes comme cela m'est arrivé dernièrement ...
Mes deux dernières sorties avec deux heures de pêche en moyenne se sont soldées par la prise d'un seul poisson, un de 29 cm pour ce lundi et il a fallu le chercher ce petit "chub" ...
Par contre, aujourd'hui, j'arrive sur un "spot" et je constate la présence de deux cygnes qui fouillent la zone où je prévoyais de pêcher. Je me dis que c'est plutôt mal barré, mais au moment ou je m'apprête à renoncer, les deux…

Vendredi, tout est permis !

Image
Pain bénit ...
C'est le dernier jour de la semaine, l'après-midi est couverte, mais il ne pleut pas, j'en profite pour aller tenter les zones à cygnes et canards, départ à 15 h et pêche jusqu'à la tombée du jour, soit vers 18 h ...
Arrivé sur le "spot", je commence à pêcher et j'entends des bruits de "ploufs" quelques mètres plus bas, c'est un promeneur qui lance d'énormes morceaux de pain aux canards.
Je me dis à cet instant que c'est la bonne aubaine, je vais en profiter pour récupérer quelques morceaux de pain qui file au gré du courant et me passe sous le nez.
Les canards, puis les cygnes répondent rapidement à l'appel de ces bruits familiers et finissent d'éparpiller des petits morceaux de pain sur la zone, les touches ne devraient pas se faire attendre trop longtemps ... Je n'amorce pratiquement jamais, mais lorsqu'une opportunité se présente, il faut savoir l'exploiter.



Une première touche, puis une seconde…