La patience fini par payer ...

Hotu au crépuscule !



Chaque jour qui passe est différent, surtout à la pêche, c'est sûrement pour cela que l'on reste des passionnés avec notre âme d'enfant ....
Ce mardi qui semblait ressembler à la veille au premier abord ne l'était pourtant pas, surtout que le vent froid s'était invité, ce qui n'est jamais très bon.
Mais, c'est avec une motivation certaine que j'abordais cette session en ce début d'après-midi, et à peine arrivé sur place, c'est la voix du "Roge" qui m'interpelle, je me retourne et ce dernier est à Vélo, sa deuxième passion. Nous échangeons quelques mots sur les résultats de ma pêche de la veille puis il part sur le chemin en sportif motivé ...
Rapidement, je constate que la séance va être compliquée, pas la moindre touche ne vient m'encourager, et ayant d'autres missions à accomplir, je quitte le lieu au bout d'une heure en pensant ne pas revenir aujourd'hui.
Les obligations se passant plus vite que prévu, il me vient à l'idée de retourner sur ce même endroit, et rapidement, je capture un Gardon à la teigne qui me sauve de la bredouille.
Je souhaite le mesurer, mais je constate que j'ai oublié de remettre mon mètre dans mon gilet de pêche lorsque j'ai effectué le changement pour procéder au lavage de l'un d'eux.
Je casse une brindille que j'ajuste sur le poisson afin de le mesurer une fois à la maison et je continue mes recherches. Ce Gardon mesurera 23cm.

La méthode de la brindille me permet de mesurer ultérieurement ce poisson ...
Joli Gardon qui, après contrôle à la maison mesure 23cm
Je persiste sur plusieurs postes et je touche un deuxième gardon, la méthode de la brindille me permet également de reporter la mesure de 30cm.

Ajustement d'une brindille sur ce deuxième gardon  !
Un joli Gardon qui mesure en fait 30cm à la teigne !
J'avais eu la bonne idée, fort de mon expérience de la veille de changer l'hameçon n°10 "Hook bronze" de chez Caperlan utilisé la veille pour monter un n° 10 n°9287 de chez VMC.
Vous constaterez comme moi qu'à taille égale l'hameçon de VMC n'a pas la même forme, il est légèrement plus gros et en plus il est plus solide, il est utilisé dans les grandes tailles, pour la pêche de la carpe. Le Caperlan annonce sur la pochette qu'ils sont "fort de fer" et pourtant ils se tordent assez facilement. Mon choix est donc fait, pour les beaux poissons, je vais éviter Caperlan, même si le tarif est intéressant.
Je monte donc le VMC en passant le fil dans l’œillet puis je le fixe avec un nœud pour palette.

Plus aucune touche jusqu'à quelques minutes de la tombée de la nuit, ou après avoir lancés quelques morceaux de pain qui jonchaient le sol, quelques poissons montent en surface en effectuant des remous conséquents.

Pour amorcer un peu, il n'y a plus qu'à se baisser ...
Je réduit le fond pour tenter ces poissons avec un morceau de pain "sensas" et cela fonctionne, je ferre un très joli Hotu qui ne se laisse pas monter facilement. Je prends mon temps pour éviter qu'il ne se décroche ou ne me casse la ligne, et je l'amène doucement en bordure, j'ajuste une brindille pour le mesurer à la maison ou je constaterai une mesure de 51cm.

Ajustement d'une brindille sur ce Hotu pour le mesurer plus tard !
Un joli poisson en "mode vintage" juste avant la nuit !
Pour un 13 février, ce n'est finalement pas si mal ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

3 "spots" pour presque rien ...

Mais ou sont les gros "chubs" ?

"Deraball" contre "the boss" !