Pêche et météo !

Incidence sur la pêche ?


Vaste question que celle de l'influence du temps sur les résultats à la pêche. L'expérience acquise après de nombreuses sorties nous amène à faire quelques constats concernant les changements de temps qui peuvent être déterminants et parfois les idées reçues peuvent être rapidement "chamboulées" ...
Un temps ensoleillé, par exemple, nous amène rapidement au bord de l'eau et peut déclencher l'activité des poissons positivement. Mais si ce dernier arrive trop brutalement juste derrière des précipitations par exemple, le résultat peut être totalement négatif, et hormis le fait que notre présence au bord de l'eau par une journée ensoleillée est toujours un moment agréable, le nombre de poissons touchés peut être très faible, voir nul.
La régularité du temps, durant une saison augmente nos chances de réussite, contrairement aux changements brutaux qui perturbent très souvent les poissons. De même la présence ou l'absence totale de vent entraîne des résultats souvent opposés, mais attention tous ces constats peuvent varier suivant les espèces recherchés.
Les principaux axes de nos préoccupations restent les éléments suivants :
  • La température qui, lorsqu'elle change trop brutalement peut avoir des conséquences néfastes. A noter que le changement de la température de l'air n'a pas toujours d'incidence directe sur celle de l'eau surtout sur les grandes rivières relativement profondes. Les modifications sont plus importantes sur les faibles profondeurs et dans les zones ou le courant est faible ou nul, comme les étangs par exemple.
  • La vitesse du vent et son orientation. S'il vient du Nord, ce n'est jamais très bon (rien ne mord !) mais aussi s'il est trop fort, cela devient compliqué et désagréable de pêcher sereinement. Un petit vent bien orienté par contre a des incidences souvent positives sur la recherche des carnassiers et permet de masquer la pénétration de la ligne dans l'eau.
  • La teinte de l'eau permet d'orienter le choix de l'esche ou du leurre que l'on va sélectionner. Une eau fortement chargée est souvent favorable à la pêche aux vers, ou aux leurres souples de couleurs vives ou blanches par exemple.
  • La force du courant qui peut modifier considérablement les postes, est aussi liée aux variations du volume. Lorsque le niveau baisse ou monte, les postes de calme ou de retenue sont déplacés.
  • L'ensoleillement qui modifie directement la luminosité et peut changer une partie de pêche dans un sens ou dans l'autre. A noter que s'il est couplé avec le vent, les incidences sont multiples.
En ce mois de février, nos préoccupations sont axées sur les poissons blancs, et surtout sur ceux qui restent en activité, comme les chevesnes, les Hotus, les Gardons, je ne parle pas des ablettes qui sont actives toute l'année, car leurs tailles minimes ne correspond pas à ce que je recherche.
Notez également que dans cette réflexion, pendant la fermeture des carnassiers, il faut également considérer que je pêche sans amorcer, avec une technique "à roder" en changeant fréquemment de postes au fil de mes envies, uniquement "armé" d'une simple canne à anneaux avec une réserve de fil pour les belles prises.
Certes, je profite, comme vous l'avez constaté dans mes précédents articles des zones ou le pain donné aux canards et cygnes régulièrement attire de nombreux cyprins.
Mes esches préférées durant la période hivernale restent le pain de pêche, la teigne et bien sur l'universel vers (de terre ou de terreau) qui permet de toucher toutes les espèces, même les plus inattendues.
Lorsqu'il fait trop froid, les "spots" à proximités des villes ont mes préférences car les rejets d'eaux ainsi que les éléments bétonnés apportent une chaleur appréciée des poissons.
Ce vendredi après-midi, un seul modeste gardon pris à la teigne a confirmé ma réflexion, mais je garde à l'esprit que si ce dernier avait été un beau "chub" ou un Hotu de plus de 50cm, cela changeait tout ...

Un seul gardon lors de cette sortie hivernale sous un soleil agréable ...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La pêche du jour !

Fin Mai difficile !